Les dernières chroniques littéraires





22 mai 2017

[Chronique] Les décharnés : Une lueur au crépuscule - Paul Clément

http://amzn.to/2qLJRTV

Provence. Une journée de juin comme une autre... jusqu'à ce que tout bascule dans l'horreur. Imaginez que tous vos repères quotidiens ne soient soudain plus que des résidus du passé. C'est la réalité que Patrick, un agriculteur misanthrope et vieillissant, doit embrasser de la manière la plus brutale possible. Et que va-t-il bien pouvoir faire de cette foutue gamine qu'il vient de sauver de ces monstres qui errent dehors ? Sa vie vient de changer à tout jamais et pourtant ce n'est que le début.

17 mai 2017

[Chronique] Aztèque, saison 1 : Harem - Eric Costa


http://amzn.to/2pWq3ci

Une jeune esclave peut-elle faire tomber un Empire ? Lorsqu'elle retrouve son village en feu et son chien éventré, Ameyal se jure d'exterminer les Aztèques qui les attaquent. Mais son courage et sa volonté ne peuvent rivaliser contre les guerriers. Elle perd tout, famille, amis, son village est détruit et elle est emportée. Rabaissée à l'état d'esclave, plongée dans un harem où les intrigues font loi, où sauver sa peau se joue derrière chaque porte, Ameyal doit faire face aux pires injustices, trahisons et humiliations. Au-delà de ces épreuves, une question s'impose : existe-t-il un cage assez grande pour retenir la fille de l'aigle ?

16 mai 2017

[Autour du livre] SimPlement : Une plateforme dédiée aux services-presse et partenariats


https://simplement.pro/


Le site SimPlement, une plateforme dédiée aux partenariats entre blogueurs et auteurs/éditeurs.



SimPlement est donc un site internet pour les auteurs indépendants ou non et éditeurs, mais aussi pour les blogueurs/chroniqueurs.
Cette plateforme permet aux deux partis de collaborer ensemble : l'un en proposant gratuitement son ouvrage (papier ou numérique) et l'autre en chroniquant le livre sérieusement et dans le délai imparti.


Comment ça marche ?

L'auteur crée un compte et choisit un (ou plusieurs) ouvrage(s) à proposer à des chroniqueurs, la couverture et le résumé du livre apparaitra sur le site comme s'il s'agissait d'un catalogue.

Le blogueur, quant à lui, crée aussi un compte et remplit les informations demandées qui évalueront son niveau de confiance de départ (indice qui augmente bien évidemment si le chroniqueur est sérieux). Il a aussitôt accès au catalogue des services-presse disponible.

Le chroniqueur peut donc demander un ouvrage qui lui plait parmi la liste des ouvrages que les auteurs ont mis en ligne. Mais l'auteur est libre de refuser ou d'accepter la candidature d'un blogueur.

L'auteur reste maitre de son ouvrage de A à Z. Le site est simplement un intermédiaire pour faciliter l'échange et les relations entre chroniqueurs et auteurs.


15 mai 2017

[Chronique] Syndrome de Stockholm - Philémon Le Bellégard

http://amzn.to/2riFsFI

De Stockholm à Los Angeles, Stendriëk Börgen, artiste suédois génial et mystérieux, entretient une relation occulte avec Enstenov Khalinek, puissant homme d’affaires aux méthodes discutables.
A l'apogée de sa carrière, Börgen dévoile son grand œuvre, un ensemble monumental de plus de 3 000 toiles occupant la gigantesque Gallery of the Immortality du Titanium Palace de Los Angeles.  Börgen et Khalinek jubilent, mais aussitôt surviennent de nombreuses questions : quels liens unissent vraiment les deux hommes ? Comment une telle entente, aussi inattendue que suspecte, est-elle possible ? Quelle est cette étrange matière dont les œuvres sont faites... ? Anna James, journaliste et critique d’art de haute renommée, se retrouve malgré elle au centre d'une histoire qui dépasse le monde de l'art. Elle va en effet découvrir que, derrière la création et le travail de Stendriëk Börgen, se cachent de sombres vérités...

12 mai 2017

[Chronique] Albédo - Sébastien Fritsch

http://amzn.to/2qbp8GQ

L’amitié est ce qui reste quand on a tout perdu. Alors Nil n’hésite pas : dès que Mock le contacte, il accepte de le suivre. Même s’ils ne se sont pas dit un mot depuis quinze ans. Même si c’est pour convoyer une urne funéraire. Et même si la destination n’est autre que Ti-Gwern, cette grande maison où, quelque vingt ans plus tôt, ils étaient une poignée à partager leur jeunesse.
Nil sait pourtant qu’on n’efface pas le temps en remontant une vieille route : les rires et la musique, les vins parfumés, les regards, les désirs qui animaient tous leurs séjours dans ce lieu hors du monde, sont désormais bien loin… sans même parler de Maud.
Alors, est-ce l’amitié ou la nostalgie qui le motive à faire le voyage ? Ou devinerait-il, sans vraiment se l’avouer, que rien n’est vraiment fini tant qu’on ne s’y résigne pas ?

Back to Top