Les dernières chroniques





5 sept. 2017

[Chronique] Les boutons de Jéricho - Annick Boisset

http://www.editionsdelaremanence.fr/produit/les-boutons-de-jericho/
Cliquez ici pour vous procurer l'ouvrage.

Sam, mari et père modèle, fait le bonheur de sa femme Victoire, ingénue et égocentrée, et la fierté de sa sœur Laurène, artiste féministe en quête de reconnaissance. Quand les deux femmes apprennent que l’homme qu’elles adulent est un client régulier de la prostitution, elles en sont fortement déstabilisées. Victoire s’efforce de maintenir son couple à flot ; Laurène renie son frère et se replie auprès de sa compagne Nassima. 
Roman choral, Les boutons de Jéricho interroge au travers de ces interactions familiales les comportement et le libre arbitre, l’humain dans le tourment des forces et faiblesses qui le gouvernent. 




Un roman à plusieurs voix...

Dans ce récit, le lecteur va faire connaissance de Sam, un mari et père modèle du moins en apparence. Il mène une petite vie tranquille en parallèle à celle familiale. Il a recours régulièrement à des prostituées. Tout va commencer à s'effondrer lorsque pour la énième fois, il va aller à la rencontre d'une prostituée, sauf que cette fois le préservatif va lâcher et par conséquent, il croira (à tort ou à raison...) qu'il a attrapé une maladie sexuellement transmissible. Son comportement va commencer à changer et altérer ses relations avec sa femme, Victoire qui va se poser des questions.

En parallèle, nous allons suivre Laurène et Nassima, et mères de jumeaux. Les relations entre les deux couples déjà pas au beau fixe vont continuer de se distendre quand ces révélations vont être faites.
Le lecteur, dans sa lecture, ne pourra s'empêcher de se mettre à la place de chacun des personnages. A la place de Victoire aurait-on pardonné ? La sœur féministe a-t-elle le droit d'en vouloir à son frère pour quelque chose qui ne la concerne pas ? 

Très difficile de mettre une note à ce roman, elle ne reflètera pas honnêtement mon avis qui se trouve être mitigé certes, mais c'est en réalité bien plus complexe que cela.

... et qui pousse à la réflexion



D'un côté, j'ai beaucoup aimé ce livre, son schéma, sa structure, sa plume, ses histoires, mais d'un autre il m'a manqué quelque chose. Je ne sais pas quoi, mais quelque chose d'important. Assez pour que je ressorte frustrée de cette lecture. Pourtant le petit final a été exquis, tout à fait ce que j'aime. Ce genre de coups foireux que la vie offre à tout un chacun, ça m'a fait sourire. J'ai aimé, beaucoup. Mais toujours ce manque, cette impression que l'auteure m'a offert son intrigue, mais qu'elle m'a laissé me débrouiller avec, sans accompagnement.

La plume est donc bonne, le lecteur est instantanément plongé dans l'univers contemporain et réaliste des personnages. Le rythme du récit est bon, tout juste ce qu'il faut, je ne me suis jamais ennuyée, et ce, jusqu'à la fin. L'intrigue ou plutôt les intrigues sont intéressantes et ouvrent des pistes de réflexion pertinente à l'heure actuelle dans notre société. C'est à la fois un très bon ouvrage qui pousse à réfléchir et qui fait aller plus loin dans ses retranchements, mais il m'a manqué le petit côté romanesque, l'histoire étant un peu trop plate à mon goût. Néanmoins, ce détail pourrait plaire à beaucoup d'entre vous car il s'agit donc d'un roman très réaliste, objectif, comparable à une histoire vraie, un témoignage (même s'il n'en a pas la structure).

Je pense finalement que ce qui m'a le plus dérangé, c'est le fait de ne pas m'attacher aux personnages principaux. En commençant ce roman, je me suis dit "ok là je n'aime pas Sam mais j'espère que l'auteure va me faire changer d'avis" mais non, vraiment c'est un homme que je n'ai pas du tout pu apprécier malheureusement. Même les autres personnages, je n'y suis pas arrivée. Laurène trop donneuse de leçon, Nassima qui déteste Victoire et prend tout le monde de haut.
Les personnages n'ont pas su me toucher, car je n'ai vu que le négatif chez eux, l'auteure ayant fait le choix de ne pas nous préparer le terrain avec des joyeusetés. Pour autant, ils sont creusés, approfondis et presque réels et c'est ça qui fait peur.


En résumé,


Un roman que je ne regrette pas d'avoir lu, mais qui est à lire plus pour réfléchir sur la vie, nos choix, la société que pour passer un simple moment de détente.


http://www.editionsdelaremanence.fr/produit/les-boutons-de-jericho/
Un grand merci aux éditions de la Rémanence pour l'envoi de ce service-presse.


N'hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux :

https://www.instagram.com/kerrylegres/https://twitter.com/KerryLegreshttps://www.facebook.com/lesperlesdekerry/



10 commentaires:

  1. Je ne suis pas spécialement fan, je passe mon tour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne crois pas que ce soit ton genre ;)

      Supprimer
  2. Ne m'en veux pas mais je vais passer mon chemin pour ce titre...

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que je me ferai ma propre idée dessus, parce que je trouve ton avis finalement très intrigant ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que tu vois par delà mon avis mitigé ;)

      Supprimer
  4. Un avis mitigé d'un livre qui par ses défauts que tu as relevés me donnent envie de le lire... parce que la réflexion sur les choix, la société, tout ça, tout ça j'adore ça ! Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, toi je suis certaine que tu aimerais ! ;) Bisous ma Lili !

      Supprimer
  5. Je ne pense pas le lire celui là...

    Je n'ai pas lu une dose d'adrénaline... Si tu le lis j'espère qu'il te plaira en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ça ne m'étonne pas, tu ne lis pas du tout de roman de ce genre-là toi ;)

      Supprimer

Back to Top