Les dernières chroniques





9 juil. 2017

Et si je devenais assistante d'autoédition ? (à mon compte)



Bon, vous devez être au courant, sauf si vous étiez partie en vacances dans une grotte ces jours-ci ^^ mais j'ai autoédité ma meilleure amie pour son premier roman
On a beaucoup travaillé pour cela, ça a été un véritable plaisir pour moi de l'aider. Mais aussi, car j'ai adoré faire ça à ma grande surprise ! 
Son roman est excellent, c'est une auteure de talent, c'est indéniable, mais pour la partie informatique et éditoriale, elle n'y connait pas grand-chose
J'ai toujours dit que les pauvres auteurs autoédités devaient porter toutes les casquettes, mais leur roman y perdait souvent à vouloir tout faire seul et trop vite : coquilles dans le roman voire pas de correction du tout, (très) mauvaise mise en page, couverture horrible (il faut dire ce qui est, on le voit souvent dans les commentaires que des copinautes font sur les romans autoédités dont je parle..), complication pour la mise en ligne, le manque de contact, ne pas connaitre les bases pour faire connaitre son roman, etc...


Donc je me suis proposée de m'occuper de tout pour mon amie, car il était hors de question que son super roman dorme encore une année de plus dans son tiroir, car elle avait bien conscience de tout ce qu'il fallait faire et qu'elle ne connaissait pas forcément. (la chronique du roman ici avec les divers liens pour l'acheter)

Moi, j'adore ça, j'ai été bénévole dans plusieurs maisons d'édition, je lis beaucoup d'autoédités, je chronique des romans, bref je m'intéresse vraiment à l'autre partie que l'écriture. 
Il m'a paru évident de l'aider à traquer les coquilles restantes et de m'occuper de lui trouver la graphiste, rédiger les mentions légales, convertir le roman, le calibrer pour un bon rendu sur le papier, mais aussi sur la liseuse (combien de fois j'ai lu des romans autoédités mal fichus, ça gâche une lecture...), paramétrer et mettre en ligne la version numérique et papier de son roman sur Amazon et ensuite de lui faire de la publicité. Ce n'est pas facile quand on n'y connait rien en informatique c'est certain, ça prend du temps aussi, beaucoup de temps. 

Aussi, j'ai découvert que j'ai adoré faire ça ! Jouer le rôle d'une petite éditrice, ou assistante d'édition, parce que finalement je ne fais que ce qu'on peut faire en autoédition, mais ça m'a plu, vraiment.

Et je me suis demandé si ce genre de services pourrait intéresser des auteurs qui n'aiment pas toucher à toutes ces parties techniques ? 
Est-ce que ça pourrait devenir une activité pro pour moi ? Est-ce que des auteurs pourraient avoir besoin de ce genre de services ? 
Si oui, quel prix pourraient-ils y mettre ? 
Si non, pourquoi ?

Je me suis également demandé si faire ça ne s’assimilerait pas à de l'édition participative voire à du compte d'auteur, tout ce que je déteste. Voilà mon problème : mon but n'est surtout pas d'arnaquer des auteurs, mais de les aider à se publier, voire à se faire connaitre. Alors que ces maisons de ce genre-là n'existent que pour faire de l'argent sur le dos des auteurs.
J'aimerais bien vos avis là-dessus donc.

Bon honnêtement, je ne sais pas du tout ce que vous en pensez, cela vous semble-t-il une aussi bonne idée qu'à moi ?
Feriez-vous appel à ce genre de services ?
Auriez-vous des suggestions ou conseils ? Des choses auxquelles je n'aurais pas pensé ?


N'hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux :

https://www.instagram.com/kerrylegres/https://www.facebook.com/lesperlesdekerry/



12 commentaires:

  1. Je ne suis pas autrice, mais simple blogueuse qui lit des auto-édités et qui constate comme c'est dur pour chacun de se faire sa place sans parler de toutes les étapes avant publication qui prennent du temps.
    Bref, je trouve ton idée excellente et je pense qu'elle peut plaire. Après, beaucoup d'auteurs auto-édités semblent ne quasiment rien gagné de la vente de leurs livres donc je ne sais pas s'ils seraient prêts à payer pour le service...
    J'espère que tu auras des réactions :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton avis Audrey, tu vois moi aussi j'ai constaté cela depuis des années, et je me dis que je pourrais être utile vu les connaissances que j'ai emmagasinées à force de toucher à tout. Mais voilà, tu pointes du doigt, un des problèmes, est-ce que les auteurs seraient prêts à payer pour un service pareil en sachant de finalement on ne peut jamais être sûr qu'un livre marchera...
      En tout cas encore merci pour ton commentaire !

      Supprimer
  2. Je te l'ai dit et te le redis : fonce ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes conseils et d'être toujours là pour me motiver ;)

      Supprimer
  3. Je pense que tu sais le temps que tu as passé à relire, à produire un BAT qui tienne la route, ainsi que le temps (enfin presque) nécessaire à la promo d'un livre, je pense que tu pourrais éventuellement t'installer en autoentrepreneur et facturer ces services selon un barème pré-établi. Après ce sera aux auteurs à choisir les prestations qui leur sont les plus pratiques. Pour ma part, si quelqu'un relayait mes promos ou s'en chargeait à ma place je serais intéressée. C'est la partie la plus chronovore pour moi. Je pense que c'est une excellente idée <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait !
      Voilà, je pense proposer deux grosses prestations : celle technique (conversion, mise en ligne, couverture, correction si besoin etc ) et celle promotion mais celle promotion serait uniquement à distance, donc ce sera le minimum (relai d'information, animation page facebook ou autre réseaux, organisation concours, prise de contact et gestion des services-presse etc).
      Ensuite à voir si je découpe tout cela selon les besoins spécifiques des auteurs !
      Merci beaucoup pour ton avis Elena, ça me motive à continuer de réfléchir à ce projet et ça me donne des pistes !

      Supprimer
  4. J'adore ton article, parce qu'il est comme toi (et le reste de ton blog), frais et sincère (et je ne dis pas ça par rapport a moi !)
    Je ne te remercierai jamais assez de m'avoir poussée comme tu l'as fait, et d'avoir pris en charge la montagne insurmontable des complexités informatiques, logistiques et communicationnelles. Sans toi on n'en serait pas la, c'est sur.
    Je ne peux que t'encourager a faire la même chose pour d'autres auteurs qui hésiteraient l'entrée du labyrinthe. Tu es patiente, perfectionniste, organisée, franche, ingénieuse, expérimentée, digne de confiance et surtout VRAIE :-)

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que c'est une bonne idée. En fait, le problème de la littérature en France, c'est que l'auteur est un peu "enfermé" de son côté, et sûrement encore plus quand il s'agit d'auto-édition. Je pense aussi que si l'auto-édition marche assez peu, c'est que souvent, ils ont du mal à gérer tous les aspects techniques (certains romans ne donnet pas envie, à cause d'une couverture très moyenne, ou de coquilles dans les extraits). Il y a même un blocage concernant les agents littéraires.
    En tout cas, tu devrais foncer ! Quitte à ce que ce ne soit qu'une activité à temps partiel pour le moment.

    RépondreSupprimer
  6. Ton expérience m'intéresse car je suis peut-être en voie pour faire ça pour une cliente...
    Je pense que c'est une bonne idée et un bon boulot, mais pour bosser à mon compte depuis des années, c'est super par certains aspects mais le plus dur (pour moi) est l'irrégularité des revenus et du coup je songe à changer...
    Pour l'instant, je ne fais pas du tout dans l'édition mais ça reste du travail à mon compte.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne peux pas t'aider, tout ce que je sais faire, c'est lire les livres :D

    RépondreSupprimer

Back to Top