Les dernières chroniques





21 juil. 2017

[Chronique] Le gang des rêves - Luca Di Fulvio

https://www.pocket.fr/tous-nos-livres/romans/romans-etrangers/le_gang_des_reves-9782266272438/
Cliquez ici si l'ouvrage vous intéresse.

New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de « rêve américain ». C’est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils. Dans une cité en plein essor où la radio débute à peine et le cinéma se met à parler, Christmas grandit entre gangs adverses, violence et pauvreté, avec ses rêves et sa gouaille comme planche de salut. L’espoir d’une nouvelle existence s’esquisse lorsqu’il rencontre la belle et riche Ruth. Et si, à ses côtés, Christmas trouvait la liberté, et dans ses bras, l’amour ?




Un petit bijou

Dès les premières pages, j'ai su que j'allais adorer ce roman, et je ne me suis pas trompée, ce fut un coup de cœur ! J'ai pleuré, j'ai ri, et j'ai encore pleuré.
Tout y est pour passer un excellent moment de lecture : drames, amitié, amour, survie, suspense. Ces quelque 900 pages nous présentent une histoire dense, et abordent des thèmes importants : pauvreté, prostitution, immigration, violence.
Il s'agit d'un univers complet et passionnant que le lecteur n'a pas envie de quitter.
Si ce roman est un véritable pavé, il se lit tout seul, les pages se tournent sans même qu'on ne s'en rende compte, on fait une pause par-ci par-là, mais toujours très brève, car il est impossible de s'interrompre trop longtemps, la plume et l'intrigue étant si prenantes, si addictives. Lire cette histoire, finir ce livre est vite devenu un besoin.

Nous faisons donc la connaissance en premier lieu de Cetta Luminita, jeune fille italienne qui a des rêves plein la tête pour elle et son fils. A peine âgée de quinze ans et un nourrisson sur les bras, elle fuit de chez elle et part pour l'Amérique. Mais très vite, Cetta comprendra que rien n'est facile même si elle a déjà eu beaucoup à traverser.
En parallèle, nous allons suivre également le point de vue de son fils Christmas enfant, adolescent puis jeune adulte. Christmas commence mal dans la vie, une mère jeune et prostituée, pas d'argent, immigré italien avec "un prénom de nègre" tout cela dans les années 1910-1920. Il rêve d'avoir une bande rien qu'à lui et compte bien épater les gangs adverses. Sa rencontre avec une jeune fille riche, Ruth, va alors tout chambouler.
Leurs deux histoires, celles de Cetta et de Christmas s'entremêlent et se mélangent jusqu'à se rejoindre et on comprend aisément pourquoi au fil de la lecture.
De plus l'auteur ne prend pas le risque de perdre son lecteur, il date et donne le lieu de l'action à chaque début de chapitre.
Parfois nous avons aussi le point de vue d'autres personnages importants à l'intrigue, nous pouvons donc les suivre en parallèle quand leurs chemins se séparent de Christmas.


Une plume qui fait passer du rire aux larmes

Si ce roman est terriblement dur et émouvant à plusieurs reprises, il est aussi beau, porteur d'espoir et plein de lumière... Je crois que j'ai autant ri que j'ai pleuré.
Christmas est un enfant et un adolescent qui réussit toujours à se fourrer dans des positions impossibles et pourtant grâce à son charisme, son bagou et son assurance feinte, il arrive toujours à se sortir de ces situations inextricables, mais en plus de cela à obtenir ce qu'il veut...
J'ai ri à de nombreuses reprises grâce aux répliques de ses amis et notamment de son père. J'ai adoré la relation qu'ils ont noué tous les deux et la manière donc cet homme qui ne supporte pas l'amour et les sentiments se retrouver à de nombreuses reprises piégé par ce gamin.

" Je peux t'embrasser ? lui demanda-t-il. 
- Si t'essaies ça, j'te colle mon poing dans le nez ! s'exclama Sal, menaçant.
- OK.
- OK, quoi ?
- Colle-moi ton poing ! " et Christmas lui donna l'accolade.

Ce passage m'a fait autant rire qu'il m'a émue, et vous ne pourrez ressentir tout ce qu'il y a derrière ces simples mots qu'en lisant ce roman.
Parlons-en de ce Sal, homme qui a aidé, voire sauvé Cetta quand elle est arrivée en Amérique, mais que j'aurais détesté dans n'importe quelle situation (il est une sorte de proxénète) et pourtant, j'ai appris à l'apprécier et à l'aimer. L'auteur est vraiment brillant, car il nous pousse dans nos retranchements, joue avec nos nerfs, nos sentiments, et les balade d'un côté puis de l'autre. Notre cœur traverse les montagnes russes avec lui, et sa plume y est pour beaucoup. Tantôt réaliste, tantôt pleine de poésie ou de sous-entendus, impossible de ne pas tomber sous le charme.

J'ai aussi beaucoup pleuré, Cetta, Christmas, Ruth, tous, vont traverser de terribles épreuves qu'ils devront surmonter pour avancer et pour (sur)vivre. Certains y arriveront mieux ou plus vite que d'autres. Certains passages sont vraiment difficiles à lire et à supporter. Mais le lecteur, dans cette histoire, ne pleure pas que de désespoir, il pleure d'émotion, de joie, certaines scènes sont tellement magnifiques et bien menées qu'on y croirait, qu'on en est imprégnés...
En définitive, ce roman est un gros coup de cœur, j'ai été comblée du début à la fin. Et oui, même le final m'a plu, c'est vous dire...


En résumé,

Un petit bijou à mettre entre les mains de ces lecteurs qui aiment vivre une histoire plus que de la lire.


https://www.pocket.fr/tous-nos-livres/romans/romans-etrangers/le_gang_des_reves-9782266272438/
Merci à Emmanuelle et Solène des éditions Pocket pour l'envoi de ce service-presse.


N'hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux :

https://www.instagram.com/kerrylegres/https://www.facebook.com/lesperlesdekerry/



18 commentaires:

  1. Wow, une très belle chronique, on ressent vraiment les différentes étapes par lesquelles ce livre t'a fait passer! J'ai très envie de le lire, c'est typiquement le genre de livre qui pourrait me plaire, un pavé qui plus est. Je note vite ce titre dans ma WishList, merci beaucoup pour la découverte :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certaine que c'est un roman qui te plairait vraiment beaucoup ! Difficile de ne pas aimer cette histoire ;)

      Supprimer
  2. Après un avis aussi beau, il m'est impossible de faire l'impasse sur ce roman !

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai lu qu'en diagonal car c'est un roman que je compte bien lire ^^

    RépondreSupprimer
  4. De prime abord ce n'est pas mon genre de lecture mais ton avis donne envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est un roman à découvrir un jour ou l'autre, peu importe quand tu le lis, mais savoure-le surtout !

      Supprimer
  5. 900 pages ?! Un pavé oui ! Mais si tu dis que ça se lit tout seul, pourquoi pas ! J'avoue que je me laisserai bien tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui franchement, j'ai eu peur de me le trainer plusieurs semaines, mais en si peu de jours, je l'avais déjà fini, il se lit vite et en plus il est difficile à lâcher alors forcément...

      Supprimer
  6. Rien que le titre m'a plut et ensuite j'ai lu ta chronique et je ne peux que rajouter ce livre à ma wishlist. Très belle chronique en tout cas, ça donne envie de se jeter sur ce livre et de le dévorer! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que ma chronique te donne envie de le découvrir ! :D J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer
  7. Je ne me serais pas arrêtée dessus mais ton avis me donne envie de tenter quand même ;)

    RépondreSupprimer

Back to Top