Les dernières chroniques





21 janv. 2017

[Film] The Green Inferno - réalisé par Eli Roth


Un groupe d'activistes new-yorkais se rend en Amazonie et tombe entre les mains d'une tribu particulièrement hostile.


Oui, je m'essaie à la chronique de films étant donné que j'en visionne de temps en temps avec mon mari.
Pour vous prévenir, si critique il y a, ce sera le plus souvent des films d'épouvante, ou d'horreur. En effet, niveau cinématographique, c'est ce genre qui a ma préférence. Pourtant, il faut avouer que les films sont souvent moyens, mais que voulez-vous, on ne se refait pas !




Celui-ci, si je le comparais à d'autres que j'ai pus voir dernièrement mériterait bien quatre étoiles, mais bon, je me permets d'être plus critique pour cette première fois.

L'intrigue en elle-même m'a plu, car elle est assez originale : des jeunes activistes (pour certains un peu par hasard...) se retrouvent à aller défendre un peuple au Pérou afin d'éviter leur extinction pour des questions de gros sous comme souvent : une multinationale qui entreprend de déboiser la forêt amazonienne. Mais la situation se renverse théâtralement ou presque, et c'est ce même peuple qui va finalement les attaquer. Eux qui venaient pour les défendre, deviennent alors leurs ennemis ou plus particulièrement leurs proies. La tribu se révélant être cannibale et pas qu'un peu... 

Le film est donc bien gore, mais sans en faire trop. Oui, il y a de l'hémoglobine qui vole, des yeux arrachés, des corps dévorés et des têtes découpées, mais ce n'est pas du sang, pour du sang. Il n'y en a ni trop ni pas assez. Pour une fois, qu'ils réussissent à trouver le juste milieu, il faut saluer l'exploit.

Le schéma est somme toute assez classique, avec des personnages principaux caricaturaux au possible : la protagoniste hyper attachante, le copain gentil, celui un peu bébête pour pas dire autre chose, la copine gueularde à souhait et l'égoïste qui ne pense qu'à sauver sa peau au détriment du groupe.  

Finalement, ce que je regrette le plus, c'est la volonté de donner une mauvaise image des activistes : ils réveillent les gens en criant à 6 h du mat' dans la rue, leur cause est inutile, ils sont eux-mêmes manipulés et le jeu n'en vaut pas la chandelle puisqu'ils finissent par se faire bouffer (dans tous les sens du terme).
De plus, le ton de l'histoire est cassé par des faits cocasses : diarrhée, araignée lors d'une pause pipi, et même branlette... Il aurait été tellement plus intéressant de rester dans le sombre et le macabre pour ce film.

La fin aussi est prévisible même si elle nous épargne miraculeusement des revirements de situation qui auraient pu agacer un chouia.
Aussi, elle laisse planer la possibilité d'un deuxième opus, ce que je trouve inutile, mais libre à chacun de se faire son propre avis.




N'hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux :

https://www.instagram.com/kerrylegres/https://twitter.com/KerryLegreshttps://www.facebook.com/lesperlesdekerry/



14 commentaires:

  1. je l'ai vue sur ton conseil ça va ça se regarde! d'accord avec toi pour le côté assez gore! bon week-end

    RépondreSupprimer
  2. Tu le sais ce n'est pas mon style du tout, du tout, du tout !
    1ère critique ciné réussie malgré la difficulté de l'exercice ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je sais bien mais merci d'avoir pris le temps de venir lire quand même !! ;)

      Supprimer
  3. Ah, je suis bien d'accord, le niveau n'est malheureusement pas toujours au rendez-vous concernant ce genre, mais il y a des pépites de temps en temps ! Je n'ai pas vu celui-ci pour ma part, mais il me fait bien envie :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà, des fois ça vaut le détour, on tombe sur de véritables pépites comme tu dis !!

      Supprimer
  4. Bon désolé mais je ne le regarderais pas... mais en tout cas je trouve que pour une première chronique je trouve qu'elle est vraiment bien !

    Sinon merci pour ton commentaire c'est gentil :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, je le sais bien, je te connais ;)
      Merci en tout cas ça me fait plaisir !

      Supprimer
  5. Outch , pas pour moi ce type de film, je suis bien trop mauviette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant que c'est juste en film moi ça me va :p

      Supprimer
  6. Comme je te l'ai dit, je suis une grande fan de films d'horreur mais celui là, je ne l'ai pas vu donc je le note !! :D
    Le gore et l'épouvante ne me dérangent absolument pas, au contraire ! ^^
    Bon, on a arrêté parce qu'on avait l'impression d'avoir fait le tour mais il y a encore un an, on se faisait régulièrement des soirées films d'horreur avec mon chéri et des amis, le but étant d'enchaîner trois films d'horreur en se gavant de pizzas et de bonbons. Le bonheur à l'état pur ! Oui je sais, ça fait très ado attardé ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très drôle car on se fait souvent ça avec mon mari et mon frère ;) et on assume ce côté ado attardé :p faut bien se faire plaisir de temps en temps haha !

      Supprimer
  7. Eli Roth est l'un de mes réalisateurs préférés ! Tout comme pour Hostel, Aftershock, mais aussi Knock Knock, j'ai été surprise, voire limite envoûtée par Green Inferno ! Du bon film d'horreur bien gore comme je les aime ! Il y a quelques petits défauts, certes et c'est pourquoi je suis totalement d'accord avec ce qui est dit dans ta critique ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Han, je suis nulle j'avais jamais fait attention ! Je ne savais pas pour Hostel, j'adore !!
      On est d'accord pour Green Inferno, j'en garde un bon souvenir ;)

      Supprimer

Back to Top