Les dernières chroniques





3 nov. 2016

[Mise en avant] Et tu vis encore - Corinne Martel - IS Édition


http://www.is-ebooks.com/produit/133/9782368451274/Et%20tu%20vis%20encore

Cliquez sur l'image pour aller sur le site de l'éditeur et ici pour le pré-commander au prix de 17 €.


Le résumé du roman 


 Alice, une jeune star de la chanson, a de mystérieux secrets qu'elle nomme le « Plan A ».
Marc, un écrivain de polars, appelle les siens le « Plan B ». En panne d'inspiration, il passe son temps à visiter des sites monstrueux qui troublent son équilibre mental.
Quant à Pierre, il réussit à obtenir la direction d'une nouvelle prison composée de trente-huit détenus très spéciaux : des tueurs en série enfermés à vie. Sur son bureau, une chemise grise, nommée le « plan C ».
L'atmosphère est bien trop angoissante pour ce si petit village du Vercors…
L'heure des choix ne serait-elle pas prématurée ? Ils le savent bien, la mise en place de leurs plans va bouleverser le cours de leurs vies et les conséquences seront irréparables.
Et vous, à leur place, qu'auriez-vous fait..?


Meurtres, secrets de famille, suspense… L'énigmatique thriller de Corinne Martel est un bijou de ruses et double sens qui ne laissera aucun lecteur indemne.


Mon avis personnel


En quelques mots, voici ma toute première impression sur ce roman : « "Et tu vis encore" est une intrigue très prenante, une excellente idée de base avec une histoire dont on ne voit pas défiler les pages. » 

En effet, il s'agit d'une histoire qui m'a particulièrement plu pour son principe original. Vous savez bien que j'aime les intrigues qui sortent un peu des sentiers battus et ici, il a été au-dessus de mes espérances. Je l'ai découvert au début de l'été, sous forme tapuscrite, il n'avait pas encore d'éditeur, je me souviens l'avoir dévoré et avoir rapidement partagé mon ressenti avec l'auteure. 
Ensuite j'ai pu participer à ma petite échelle à ce joli projet, c'est pourquoi aujourd'hui je ne vous fais pas une chronique habituelle. Il fallait que je marque le coup, et une simple chronique n'aurait peut-être pas suffi à vous donner envie de le découvrir à votre tour ! Et puis, je ne me voyais pas critiquer un livre sur lequel j'avais joué un rôle même aussi infime soit-il par souci d'objectivité. 


L'interview de l'auteure

Je remercie Corinne Martel d'avoir répondu à mes quelques questions.


Bonjour, merci d'avoir accepté cette interview, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? 

Passionnée par l'écriture, j'ai été remarquée puis récompensée de nombreuses fois pour mes essais en poésie.
Je suis tombée par hasard dans l'univers du multimédia et du jeu vidéo, j'y suis toujours depuis plus de vingt ans. Après avoir travaillé pour de grands noms de la distribution, je suis depuis huit ans à la tête de ma société, cela me laisse la liberté pour écrire...

Et tu vis encore est votre premier roman, combien de temps avez-vous mis à travailler dessus ?

 

L'idée du roman et son scénario ont été une évidence pour moi, j'ai en effet eu le début et la fin très vite.
Il y avait aussi comme une urgence à l'écrire (l'histoire le reflète d'ailleurs). Au total, il m'a fallu un an avant de le confier aux maisons d'édition. Je n'avais pas du tout anticipé la charge de travail que représentaient les corrections. A chaque bêta lecteur, il m'a fallu revoir la copie. J'ai dû relire et corriger mon livre plus d'une quinzaine de fois intégralement. 



Qu'est-ce qui vous a motivé à écrire ce roman ? 

C'est le secret du livre, et comme tous les secrets, il faut qu'il le reste. Je pense que les lecteurs pourront le trouver, au moins s'en rapprocher. En dehors du secret, il y a cette envie de partager les mots, les émotions, de mettre le quotidien sur pause pendant quelques heures.

Vous êtes-vous inspiré de votre entourage pour créer vos personnages ? 

Au départ, non, je me refusais à toute inspiration proche. Et puis parfois comme pour plein de choses dans la vie, il suffit juste de lever les yeux, d'écouter, de voir ce que l'on a devant soi et on se dit alors : « Pourquoi chercher plus loin ? »
Certaines scènes sont donc effectivement inspirées d'un vécu au sens très très large, mais il ne faut pas oublier que c'est avant tout un roman, une fiction ! 

Avez-vous un rituel d'écriture ?
 
Non, pas dans le sens strict du mot, je ne me pose pas tous les jours à heures fixes pour écrire, ni ne m'impose un nombre de pages par jour. J'écris partout, tout le temps ou pas. Il y a aussi une grande part de recherches afin d'être au plus juste sur des éléments importants du roman. Quand l'inspiration n'est pas à l'ordre du jour, j'effectue les recherches, après c'est un peu comme pour un thé, il faut laisser infuser pour que le goût se relève. 


Qu'est-ce qu'un livre réussi pour vous ? 

Un livre qui rencontre son public, un livre qui procure à ce même public un voyage, des émotions, des interrogations sur ces propres choix. Un livre qui lui donne envie d'en parler, de le partager et pourquoi pas, de le relire. 

Lisez-vous beaucoup ? Un auteur a-t-il influencé votre style ? 

Oui, je lis énormément et pas que des polars, je lis beaucoup de bd et de romans. Pour le style, non aucun auteur ne m'a influencé, c'est vraiment le sujet qui a conduit le style. J'ai juste écouté les personnages et leurs urgences.

Avez-vous pour projet un autre roman ? 


Je suis au début de l'écriture de mon second roman. Les thèmes, le style, le rythme, tout sera différent. 
C'est un nouveau défi, c'est surtout un nouveau voyage magnifique et troublant. Je commence déjà à ne plus dormir.

Un conseil à donner pour des écrivains en herbe ? 

Je me considère moi-même comme un écrivain en herbe, si on fait abstraction de l'âge bien sûr... 
Mon unique conseil : « Allez au bout de votre rêve ».



N'hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux :

https://www.instagram.com/kerrylegres/https://twitter.com/KerryLegreshttps://www.facebook.com/lesperlesdekerry/


16 commentaires:

  1. Excellente cette interview ma belle, c'est une très belle découverte pour moi !

    RépondreSupprimer
  2. Chouette interview ! C'est une belle découverte.

    RépondreSupprimer
  3. C'est sympa avoir pu obtenir une interview de l'auteure! Je lui souhaite beaucoup de succès avec ce livre.

    RépondreSupprimer
  4. Un bel article! Merci pour cette découverte! :)

    RépondreSupprimer
  5. Très inspirant en cette période de Nanowrimo et tu me fais découvrir un roman qui semble fascinant !

    RépondreSupprimer
  6. je vais surement me le procurer j'au beaucoup aimer ta critique et ton interview :)

    RépondreSupprimer
  7. J'ai bien envie de le découvrir, moi qui aime les secrets de famille, les thrillers, etc.
    Merci beaucoup pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui dans ce cas, il pourrait effectivement te plaire !

      Supprimer
  8. C'est un livre qui pourrait être vraiment sympas. J'ai bien aimé ta petite interview :)

    RépondreSupprimer

Back to Top