Les dernières chroniques





24 juil. 2016

[Chronique] La dernière âme, tome 2 : Persécution - Sandra Lehner

http://amzn.to/29KZznt

Qui persécute Sara Leen, la célèbre auteur de science fiction ? Qu'a-t-elle bien pu révéler dans ses ouvrages qui mette sa propre vie en danger ?
La jeune femme devra faire face à des forces terribles que sa plume a elle même réveillée. La destinée du monde même pourrait en être changée...

Sandra Lehner, découverte sur Internet en 2013, signe ici son deuxième roman fantastique qui nous emmène encore un peu plus loin dans une terrible confrontation avec les forces du mal.

Effrayant et original

Aujourd'hui, je vous parle d'un second tome. Un livre qui est à la hauteur du premier (dont la chronique se trouve ici), ce qui finalement reste assez rare. Celui-ci m'a donné des sueurs froides le soir dans ma chambre... Je lis énormément de thrillers, je n'ai jamais peur puisqu'il s'agit d'Hommes. Mais dès lors que ça touche Satan et les démons, je ne réponds plus de rien ! Bref, je conseille la lecture de ce livre en pleine journée et accompagnée si possible. 

Il faut savoir que même s'il s'agit d'un deuxième opus, ce n'est pas une suite à proprement parler, j'ai donc été agréablement surprise par l'idée très originale de l'auteure. En effet, l'intrigue reprendre l'histoire du premier volume, certes, mais avec un autre protagoniste. Et pas n'importe lequel ! Le personnage principal, cette fois, sera l'auteure fictive du livre "La dernière âme, Damnation" c'est-à-dire Sara Leen (personnage qui image donc la vraie auteure de ce livre Sandra Lehner). Ce sera Sara que le lecteur suivra dans ces péripéties : suite à sa grande réussite due à la parution de son best-seller, Sara va se retrouver en danger. Une ombre mystérieuse semblerait la pourchasser et lui vouloir du mal... 

Réalité ou fiction ?

La protagoniste se trouve être vraiment attachante, l'auteure a vraiment dû mettre d'elle dans celle qui la représente dans ce roman. J'ai vraiment parfois eu l'impression que j'étais en compagnie de l'auteure et non pas du personnage, que c'était elle qui traversait toutes ces épreuves. C'était assez troublant par ailleurs, ça n'a rendu ma lecture que plus intense, perdant le pied entre réalité et fiction

Il y a toujours beaucoup d'allusions à Dieu et à cette croyance mais je le trouve tout de même moins "religieux" que le précédent tome, je trouve que l'auteure l'a mieux intégré à son intrigue si je puis dire ça ainsi.

Encore une fois, j'ai vraiment savouré la plume de l'auteure qui me plait vraiment beaucoup, elle m'emporte toujours dans ses écrits sans même que je m'en rende compte.
J'ai noté une petite citation sans réel rapport avec l'histoire en elle-même mais qui m'a fait sourire et qui m'a plu : 

" Non, elle avait choisi de rester seule, car une vie de couple signifiait à ses yeux qu'on doive gérer à deux des problèmes qu'on n'aurait pas eus tout seul. "

Je la trouve assez vraie finalement. 

La seule chose qui m'a déplu dans ce roman, c'est sa fin, j'ai trouvé qu'elle était un peu jetée à la figure du lecteur, qui se retrouve complètement perdu avec un final qui n'a rien à voir avec le reste de l'intrigue. Le point rassurant, c'est qu'il appelle à une suite... 

En résumé,

Un deuxième opus effrayant et à la hauteur du premier si on omet le final qui ne m'a pas convaincu. 

http://amzn.to/29KZznt
Encore une fois, merci à l'auteure pour l'envoi de son livre !


7 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout, c'est intéressant ! Merci de la découverte

    RépondreSupprimer
  2. Franchement, l'univers me tente vachement, c'est tout à fait mon style !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas. Mais j'ai lu entre les lignes pour pas me faire trop spoiler ! Mais de ce que j'ai lu, ça à l'air super ! Merci pour la découverte ! :D

    RépondreSupprimer
  4. Je pense passer mon tour car je n'aime pas les romans parlant de religion. Contente que toi, il t'aie autant plu :)

    RépondreSupprimer
  5. j'adore la couverture!!! satan et compagnie ok je vais bien flipper encore heureux qu'il n'y ai pas de clown mdrrr

    RépondreSupprimer

Back to Top