Les dernières chroniques





3 juin 2016

[Chronique] Le Hurlement de la Chair - Matthieu Becker


« L’âme d’une passion amoureuse se réincarne en une femme et un homme pour glorifier une légende damnée. Un mystérieux témoin nous dévoile tout l’horrible et le poétique de ce conte d’amour sublimement fou. »
Comme un jeu d’écriture, j’ai fait le choix d’un sujet universel : la rencontre. Poser une loupe sur ce besoin vital d’être soi-même, dans sa propre vie, d’aimer et être aimé par celui, celle qui nous est vraiment destiné. C’est une mise à nu de l’âme tantôt légère, toujours authentique, parfois sévère et crue qui redonne à l’homme son côté animal, qui broie les corps et les sentiments dans un univers charnel qu’on aimerait traverser un jour, mais dont on redoute tant les conséquences…

 Âmes sensibles s'abstenir
Attention, vous ne sortirez pas indemnes de ce livre, tenez vous le pour dit. C'est un écrit comme il en existe peu. Il est déroutant au possible, dérangeant même. Il va au delà de tout ce que vous pouvez imaginer. Il parle d'amour charnel. D'un amour que vous ne connaitrez, bien heureusement, sans doute jamais. Vous prendrez plaisir à détester l'auteur de cette torture qu'il vous inflige.

A dire vrai, je n'ai rarement lu une plume aussi plaisante et aussi subtile, le langage se révèle riche tant par son vocabulaire que par ses tournures poétiques. Pourtant le début peut être déconcertant. Le lecteur se rend vite compte qu'aucun dialogue n'habite le roman, toute l'intrigue reposant uniquement à travers le vécu et l'introspection du personnage principal. Toutefois, cela n'alourdit et ne ralentit pas le récit bien au contraire, le lecteur ne pouvant se détacher du récit fait par le protagoniste. La qualité de ce roman n'a d'égal que sa profondeur.

Une œuvre d'art
Il m'est vraiment difficile de vous parler cette œuvre d'art, car pour moi ç'en est une. Je n'ai ni le talent ni l'aisance de l'auteur avec les mots. Pour autant, je vais essayer de vous résumer ce livre en quelques mots, pour vous aiguiller, il s'agit d'amour, de sens, de vie, de morale, de mort et de renaissance. Un homme banal va rencontrer une femme. Une palette de sentiments différents et inconnus vont l'envahir, et la réciprocité sera de mise. De cet amour fusionnel et passionnel, va émerger une folie sous-jacente. Chacun voulant prendre possession du corps de l'autre, l'aimer au plus profond de son âme jusqu'à en avoir le souffle coupé.

C'est un livre qui a la vocation de vous faire frissonner, de vous faire réfléchir par delà la morale imposée et la civilisation. Cet amour si tendre et si doux qui devient animal, devenant chair et douleur. Il est destructeur mais pourtant les rend plus vivants que jamais. C'est cette histoire que vous allez suivre, c'est avec cet homme que vous allez voir évoluer cet amour fou.

En résumé,
Cette lecture m'a happée de la première à la dernière page. Un roman qui vous marque au fer rouge. Je le recommande à tout amateur de littérature.  C'est un livre qu'il faut avoir lu.

http://editions-exaequo.fr/epages/fc87d040-8e0b-4ca2-8b3b-710a0fc4e391.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/fc87d040-8e0b-4ca2-8b3b-710a0fc4e391/Products/8432

5 commentaires:

  1. Tu le vends super bien, en tout cas, même si je ne suis pas sûre que ce soit le genre de lecture dont j'ai envie en ce moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Note-le pour plus tard ! Il vaut le coup, franchement ! ;)

      Supprimer
  2. Très belle chronique ! :)
    Toutefois, je ne suis pas certaine que ce type de lecture (plaisir charnel) soit faîte pour moi.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tout à fait d'accord avec ce commentaire! C'est un livre qui m'a bouleversée par la puissance de cet amour ABSOLU.L'auteur nous fait entrer instantanément dans l'univers de ses personnages par une écriture fine, subtile, précise, poétique. Il a su instaurer une tension qui ne retombe à aucun moment.
    C'est d'autant plus rare de découvrir des histoires aussi fortes chez les auteurs contemporains et aussi bien écrites.
    A recommander aux amoureux de la littérature!

    RépondreSupprimer

Back to Top