Les dernières chroniques





12 mai 2016

[Chronique] Celle d'avant - Ninon Maréchale

http://www.amazon.fr/gp/product/1516995279/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=1516995279&linkCode=as2&tag=lalectudesliv-21

Vincent, Philippe et Jonas sont amis d’enfance. La quarantaine passée, les trois hommes se retrouvent le temps d’un week-end. Vincent a bâti une famille avec Chiara, tandis que Jonas semble se complaire entre son travail et quelques compagnes de passage. Quant à Philippe, il vit une relation instable avec Louise avec qui il n’imagine pas de lendemain. Pendant ces quelques jours ensemble, les souvenirs ressurgissent. Chacun retrouve ses habitudes, son caractère, sa peau d’avant, jusqu’à ce que Chiara ne découvre l’existence de Laure, que Vincent a follement aimé autrefois et dont il n’a jamais parlé jusqu’à présent. Elle tente alors de reconstituer le passé de ces trois hommes et de comprendre qui était Laure, morte vingt ans auparavant dans des circonstances restées inexpliquées.

 Une auteure à découvrir 
La première fois que j'ai lu une œuvre de Ninon Maréchale, ce fut son roman L'homme sans nez qui fut pour moi un véritable coup de cœur,  je l'ai adoré ! L'auteure réitère l'exploit de me convaincre à quasi 100 % par ses idées, son style, sa délicatesse et sa recherche psychologique. Tout ce qu'elle écrit est si juste, si touchant que ça en devient déroutant. Je vous invite vivement à vous pencher sur cette auteure avec un grand talent qui sait autant faire valoir la psychologie de ses personnages que jouer avec son récit alternant passé/présent et les différents points de vue.

Une histoire touchante
Une histoire bouleversante, un drame où l'amour et les sentiments en tout genre auront une place prépondérante dans l'intrigue. Un livre qui démarre lentement mais sûrement, les moins patients pourraient se lasser des premières pages qui peine à mettre en place le décor mais les autres sauront apprécier la poésie de ces passages obligatoires voire primordiaux pour l'histoire. Une fois, les bases posées, le livre est prenant à souhait, grâce aux personnages plus vrais que nature mais aussi grâce au rythme insufflé par l'auteure avec l'alternance des temps et points de vue.

Un final comme on les aime
Un dénouement à la hauteur de nos espérances : une fin inattendue ! L'auteure manipule les sentiments de ses personnages autant que ceux de son lecteur, lecteur qui est tellement pris par l'histoire, qu'il ne voit pas les révélations finales arriver. L'auteure a choisi de clore son histoire de la meilleure façon qu'il soit pour ce livre je pense même si personnellement, j'aurais voulu savoir plus de choses. Enfin, je ne vais pas développer mais vous me connaissez, je peux parfois être tatillonne avec les fins...

En résumé,
Un autre livre de cette auteure que je vous invite à découvrir au plus vite ! 



6 commentaires:

  1. Pour ma part, je suis ressortie très mitigée de ma lecture (12/20) :-/ J'ai trouvé que 500 pages, c'était un peu long pour aussi peu de péripéties, finalement. Par contre, j'ai bien aimé les retours dans le temps et l'alternance de point de vue, tout comme toi. Et la fin m'a surprise, même si j'aurais aimé en savoir plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'avais lu ta chronique, je peux comprendre que ça te semble long, moi ça n'a pas été le cas, car j'aime que ce genre d'histoires soit ultra détaillé !

      Supprimer
  2. Le début de l'histoire (enfin du résumé) me fait penser au film le cœur des hommes que j'ai vraiment beaucoup aimé. Après je crois qu'il existe en livre mais je l'ai pas lu.

    Pour ce qui est de "treize marches" l'histoire est assez spéciale, faut aimer mais franchement si tu aimes les romans qui ont pour thème la prison et la peine de mort alors ce roman devait te plaire.
    Par contre j'ai pas retrouvé comme dans le livre "la maison où je suis mort autrefois" le style un peu japonais de l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas du tout ce film, je vais me renseigner ;)

      Supprimer
  3. J'en ai entendu parler en bien, et ta chronique le donne encore plus envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une auteure que j'affectionne beaucoup !

      Supprimer

Back to Top