Les dernières chroniques





19 févr. 2016

[Chronique] Mamie cherche les embrouilles - Mario Giordano


Résumé du livre Mamie cherche les embrouilles de Mario Giordano :





            Titre : Mamie cherche les embrouilles
            Auteur : Mario Giordano
            Éditeur : City Éditions
            Date de publication :  3 février 2016
            Nombre de pages : 320
            Format : Papier
            Prix :  19






A tout juste 60 ans, mamie Poldi est fatiguée : tout ce qu’elle veut, c’est aller quelque part au soleil pour terminer sa vie. Donc, direction la Sicile, la terre natale de Peppe, son défunt mari. Là, le soleil brille, la nourriture et les vins sont délicieux et sa belle-famille respire la joie de vivre. Difficile de se résigner à mourir… Quand Valentino son jeune jardinier est assassiné, Mamie Poldi décide de démasquer le meurtrier. Elle se lance dans une folle enquête où elle croise des membres de la Mafia, l’excentrique descendante d’une famille d’aristocrates français et une foule de personnages plus ou moins recommandables… Et, malgré les intimidations, pas question de renoncer. Même quand le beau commissaire Montana se montre très contrarié de la voir fourrer son nez partout où elle ne devrait pas… 


Mon avis sur le roman Mamie cherche les embrouilles de Mario Giordano :

Voilà un avis qui va être difficile à énoncer. En bref, je ressors très mitigée de ce livre. Je crois que j'en attendais beaucoup trop, d'où cette petite frustration qui m'a envahi dès le début de ma lecture.
Ce roman pourtant avait vraiment tout pour me plaire : une enquête policière menée par une « mamie », un assassin à retrouver et de l'humour. Mais le mélange n'a pas pris avec moi malheureusement et je vais vous en expliquer les raisons.

Le premier point sur lequel je voudrais m'attarder est le style et la plume de l'auteur. Je crois que c'est en grande partie à cause de cela que j'ai eu tant de mal à me plonger dans cette histoire.
L'intrigue est contée d'un point de vue externe : par un membre de la famille de Poldi. Déjà, ce détail ne m'a pas emballé. Le lecteur est déjà repoussé loin derrière, une distance étant instaurée involontairement. Ensuite, le style est lourd. Pas dans le sens grande littérature pompeuse, non, dans le sens où le lexique italien (très présent) est mélangé à de longues descriptions, parfois inutiles. Cela a vraiment gêné ma lecture, qui se trouvait donc entrecoupée pour cause de réflexion et/ou traduction.

L'enquête, quant à elle, aurait pu me plaire même si elle n'a rien de mirobolante. Je pense que j'aurais pu prendre plaisir à avancer au fil de l'histoire, mais tous ces insignifiants détails mis bout à bout, ont vraiment entaché mon intérêt pour l'intrigue.

Même le caractère loufoque de Mamie Poldi et l'humour qui parsème ce policier n'auront pas suffit à me faire aimer davantage cette histoire. Mais ne vous y trompez pas, le titre est assez trompeur : le lecteur s'attend à plus de rires alors qu'il s'agit au fond d'une satire sur la société italienne et plus particulièrement Sicilienne.

En bref, c'est un roman qui promet un bon moment de lecture quand on n'attend pas plus de lui !

Je le recommande surtout aux personnages réfractaires aux policiers et thrillers car finalement c'est de la protagoniste dont on s'occupe le plus.


N.B : Je remercie LP Conseils et City éditions pour ce service-presse.


8 commentaires:

  1. ah zut c'est dommage pourtant le résumé et la couverture m'avaient donné envie de le découvrir... je passerais donc mon tour surtout si en plus ce n'est pas vraiment un policier mais plus une satire de la société italienne..
    j'espère que le prochain sera mieux en tout cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi j'en attendais beaucoup trop en fait :/
      Non non c'est bien un policier tout de même mais il soulève d'autres débats en fait ;)
      Merci !

      Supprimer
  2. Ah oui, moi aussi je l'avais repéré et il me tentait pas mal, mais du coup, je vais y réfléchir à deux fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après ça dépend vraiment des goûts et des couleurs ;)

      Supprimer
  3. J'avais un bon avis. Toutefois, et même sans ta chronique, je n'étais pas vraiment attiré par ce livre :-/

    RépondreSupprimer
  4. Dommage alors !!!
    Merci pour cette découverte !!!

    RépondreSupprimer

Back to Top