Les dernières chroniques





15 févr. 2016

[Chronique] La Verge Noire - Mémoire du temps

 

Résumé du court roman La Verge Noire de Mémoire du temps : 



            Titre : La Verge Noire
            Auteur : Mémoire du temps
            Éditeur : ELP éditeur
            Date de publication : 23 mai 2015
            Nombre de pages : 65
            Format : Numérique
            Prix :  1,99 €


           Pour l'acheter, c'est ici.



 « Tu as pensé à faire le plein de dihydrogène ?
— Non, on le fera à l’arrivée sur Terre.
— Tu as pris les invitations ?
— Oui, tu me l’as déjà demandé. Tu sais bien qu’elles sont falsifiées, ça ne passera jamais.
— Il les a imprimées lui-même.
— Là où on va, l’imprimerie n’a pas encore été inventée, comment tu expliqueras cela ?
— Je dirai que c’est Charles le Sept qui nous les a fournies.
— Et tu seras prise pour une sorcière. À cette époque, les hommes ne plaisantent pas avec une telle accusation.
— Il me protégera comme toujours.
— Ce n’est pas ainsi qu’on accomplira notre mission ! »

Lech, vicaire de la cathédrale de Reims, est abordé par deux visiteurs qui cherchent à savoir à quelle heure commencera le sacre de Charles VII. Découvrant que la cérémonie s’est déroulée cinq siècles plus tôt, ils exigent de rencontrer au plus vite son successeur afin de lui remettre un document urgent. Langage, accoutrement, tout en eux est étonnant. Lech décide de les accompagner à Paris où ils révèleront l’objectif exact de leur voyage… et le contenu de leur bagage.
Comment diable sauver l’humanité du destin implacable qui attend notre espèce à cause d’un simple oubli ? Une fable SF qui amusera plus qu’elle ne terrifiera. Quoique…

Mon avis sur la novella La Verge Noire de Mémoire du temps :

La Verge Noire est une fable des temps modernes à découvrir.

Pendant la lecture de ce récit, le lecteur prend conscience du message que l'auteur veut nous faire passer : notre monde se meurt par l'appât du gain. Notre planète est en voie de destruction à cause de l'argent, de l'abus de pouvoir etc... L'être humain épuise toutes les richesses de la Terre en les transformant mais pas comme il le faudrait. Les Hommes massacrent les espèces, s'entretuent, gaspillent leur énergie dans les mauvaises choses. Ce message est distillé dans un humour à la fois décalé et cinglant. 
Certains peuvent rejeter ce côté moralisateur, mais je dois avouer que personnellement j'aime vraiment beaucoup.

Ainsi, cette histoire se révèle être également de la science-fiction puisqu'un duo d'extra-terrestres, Imanio et Imania, habitants de La Verge Noire, se rendent sur Terre pour que les hommes honorent leur dette. Quelle dette ? Vous le saurez en lisant cette novella...
L'apparition de ce couple remet en cause les croyances des personnes qu'ils rencontrent, il leur apprend que d'autres ressources peuvent être exploitées pour donner de l'énergie entre autres.

Tout le long de l'intrigue, le lecteur apprend à apprécier l'humour insidieux qui se dégage du texte.
La plume de l'auteure est fluide et agréable à lire. Le style est simple mais recherché. C'est un récit plaisant à lire pour son originalité et pour sa tournure atypique.
J'ai l'impression d'un récit fait tout en dualité. Futurisme et humour. Décalé mais cinglant. Morale et SF. Bref, vous aurez compris...

D'ailleurs même dans ce qu'il procure au lecteur, il divise :  j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce récit mais d'un autre côté, il m'a dérangé et laissé toute pantoise. Je ne saurai pas vous dire pourquoi, mais je pense sincèrement que c'est le second but de ce court roman.

Je recommande vivement cette novella aux amateurs de science-fiction et/ou d'humour !

N.B : Un grand merci à l'auteur pour l'envoi de son roman.


11 commentaires:

  1. je ne suis pas fana de SF... mais pour le message qu'il véhicule et tu connais mes combats/lectures pour défendre notre chère planète j'ai très envie de le lire. Et puis j'adore les textes caustiques, l'humour noir (tu as déjà dû t'en rendre compte non ? ^^), le côté décalé ! Bref je le note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ça pourrait effectivement te plaire !
      J'aimerais bien avoir ton avis dessus :)

      Supprimer
  2. J'ai vu science-fiction, j'ai été conquise dans la seconde, surtout avec la petite touche d'humour ! Alors merci beaucoup de la découverte :-D

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu La Verge Noire il y a quelques semaines. J'ai beaucoup aimé l'humour de Mémoire du Temps, humour qui permet de mieux avaler la pilule de la fameuse dette, si j'ose dire, mais qui ne permet pas d'oublier l'importance du message.Je partage l'avis de Kerry sur ce roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est exactement ça, elle réussit à nous faire digérer le message ;)

      Merci pour ton commentaire !

      Supprimer
  4. Je ne suis pas fan de SF pourtant ton avis m'intrigue, je le note !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça peut te rassurer moi non plus je ne suis pas fan de SF en règle générale ;)

      Supprimer
  5. Alors le titre est "particulier" et le résumé aussi MAIS ça semble très intéressant, le côté SF et moral et moi j'aime bien quand même quand c'est dérangeant, quand ça met mal à l'aise car ça t'amène à réfléchir un peu....Bon après je sais pas si je le lirai pour autant mais pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en fait le titre est le nom de la planète extra-terrestre ;)
      Voilà ce livre fait réfléchir sous ses abords de SF humoristique !

      Supprimer
  6. Bonsoir et merci à ceux qui ont commenté, j'ai l'impression que la très bonne critique de Kerry et le sujet de ma novella intriguent.
    L’idée de ce petit roman a germé fin 2012… et si la fin de cycle annoncée par les Mayas pour le 21 décembre n’avait rien à voir avec la fin du monde mais annonçait une échéance pour nous autres Terriens ? J’ai proposé sans succès sur un forum que d’autres auteurs s’associent à moi pour en faire un roman à plusieurs mains car le sujet s’y prêtait et le temps était compté. Le 15 février 2013, un événement se produisit vraiment cette fois : la chute d’une météorite de dimensions conséquentes… un second élément à relier… et puis je fus confrontée quelques mois plus tard à une catégorie de personnes qu’on n’aime pas trop rencontrer (le nom de la Verge Noire est associé à cette profession :) ).
    En même temps, je connais bien le domaine de la SF car j’ai fait un peu d’astrophysique en fac et j’en lis énormément, et donc comme j’adore écrire, une partie de mes histoires sont dans ce domaine surtout au niveau évolution de l’humanité et de la Terre. J’ai donc commencé la rédaction sans savoir quelle serait la taille du texte. Je pratique depuis longtemps l’humour dans mes écrits car je sais que c’est un bon moyen de ne pas lasser le lecteur quand le discours est un peu moraliste, d’encourager aussi de jeunes lecteurs à continuer un texte qu’ils peuvent lire sans problème (pour La Verge Noire, plutôt à partir de 12 ans, pour d’autres de mes fables, bien plus jeunes même si mes fins sont souvent très tristes).
    Par exemple (c’est gratuit) ici
    http://www.les7duquebec.com/trouvailles/merci-lerot-memoire-du-temps/
    http://newcalipso.eklablog.com/carrefour-d-etoiles-01-a109110156
    ou, sans humour et un peu plus violent http://www.les7duquebec.com/trouvailles/la-gloire-de-rayo-memoire-du-temps/

    Mémoire

    RépondreSupprimer

Back to Top