Les dernières chroniques





8 déc. 2015

[Chronique] Pawol Gwada - Jocelyn Coësy


Résumé du livre Pawol Gwada de Jocelyn Coësy :





            Titre : Pawol Gwada
            Auteur : Jocelyn Coësy
            Éditeur : Edilivre
            Date de publication : avril 2013 
            Nombre de pages : 94
            Format : Papier ou numérique
            Prix : 17,95 ou 10,75 €





 «Musicien et poète jusqu'au fond de l’âme, dès mon plus jeune âge, je m’amuse, usant de ma plume, à accorder les rimes et les sonorités, car dit-on : « de la Musique à la Poésie, il n’y a qu’un pas ».La poésie est pour moi une « Divinité » qui me permet de composer des vers magiques issus parfois d’une rêverie ou d’une réalité, mais qui demeurent dans les deux cas toute une éternité.Puisse ce recueil vous envoûter et vous conduire sur mes pas, afin que la « Muse » ne trépasse pas ».

 Mon avis sur le livre Pawol Gwada de Jocelyn Coësy :

Aujourd'hui je vais vous parler d'un petit recueil de poèmes d'à peine 100 pages découpé en trois parties. Je l'ai reçu directement par l'auteur et je l'en remercie. Ma chronique sera assez brève car je n'ai pas les qualités requises pour vous parler poésie, je vous donnerai donc mon avis général après une petite présentation des différentes parties de l'ouvrage.

La première partie est consacrée à des poèmes en créole traduit également en français, l'auteur n'a pas traduit mot à mot mais dans le sens global pour donner tout de même une certaine beauté à la traduction française ! Quel dommage que je ne parle ni ne comprenne le créole, j'en aurais savouré les originaux...

La deuxième partie sont des poèmes en français, à la fois poétiques mais aussi contemporains. Il est aisé de les comprendre et de se les approprier.

La troisième et dernière partie dévoile des poèmes mis en chanson par l'auteur ! J'ai trouvé cela très sympathique et original...

J'ai donc pris beaucoup de plaisir à découvrir la plume de l'auteur avec ces poèmes divers et variés, abordant des thèmes universels. Ils sont tantôt émouvants tantôt remplis de douceur.
Je pense que l'auteur sait toucher l'âme de ses lecteurs avec simplicité et sincérité, c'est ce que j'ai beaucoup apprécié dans cette lecture. Il n'écrit pas pour faire beau, il écrit pour dire. Et c'est ça qui rend le tout très plaisant. C'est une très jolie découverte pour moi.

Je vous conseille ce recueil de nouvelles si vous êtes friands de poésie, je le conseillerai même à ceux qui n'aiment pas trop, le style étant accessible au plus grand nombre !

N.B : Un grand merci à l'auteur pour l'envoi de son livre.

11 commentaires:

  1. J'aime bien de temps en temps lire de la poésie. C'est vrai que c'est assez délicat comme style. Mais là, je dois avouer que lire de la poésie et en créole soit ma langue maternelle, m’intéresse énormément.
    Je vais me renseigner sur ce recueil et merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, c'est un exercice très complexe... j'ai hâte d'avoir ton avis sur ce recueil du coup ;)
      Et je t'en prie, avec plaisir !!

      Supprimer
  2. Merci infiniment Kelly pour cette première Chronique. Concernant les poèmes en créole, sachez que bien que la traduction ne soit pas du mot-à-mot, elle reflète véritablement l'image du poème en créole. J'ai voulu en évitant le mot-à-mot reproduire ce même poème créole en français. Aussi, devrais-je vous dire qu'à la lecture de votre chronique, je n'ai pu m'empêcher de sécher quelques gouttes de Bonheur qui ruisselaient sur ma joue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous en prie Jocelyn, merci beaucoup pour cette précision !!
      Je suis ravie que ma chronique vous ait plu ... ;)

      Supprimer
  3. Je ne suis pas du tout poésie. Ravie que tu es passée un bon moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je peux comprendre, je m'y suis mise que récemment ;)

      Supprimer
  4. Je ne suis pas poésie mais ça a l'air vraiment intéressant. 😄

    RépondreSupprimer
  5. Pour tout te dire, je ne suis pas forcément fan de poèmes, mais j'aime beaucoup la façon dont tu en parles !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai appris à aimer la poésie avec la prof particulière de ma fille qui est poète dans la vie (mais n'en vit pas vraiment). Quand elle en parle, elle est exaltée et te donne envie de devenir poète! :) J'aime bien ta chronique malgré tes "lacunes" ;)

    RépondreSupprimer

Back to Top