Les dernières chroniques





22 sept. 2015

Rédemption - Géraldine Blondel


Résumé du court lettrage Rédemption de Géraldine Blondel :





             Titre : Rédemption
            Auteur : Géraldine Blondel
            Éditeur : House made of dawn
            Année de parution : septembre 2015               
            Nombre de pages : 49
            Format : numérique
            Prix : 1,99 € 






Ce qui restait de l'humanité s'est entassée dans le vaisseau spatial Rédemption, en quête d'une planète habitable. La béta-Syphillis fait rage et le vaisseau aura bientôt épuisé toutes ses réserves. C'est dans ce climat tendu et chaotique qu'une série de meurtres ignobles survient dans les rues de Whitechapel, le district des laissés pour compte et des malades au stade terminal.

  Mon avis sur la nouvelle Rédemption de Géraldine Blondel :

Bon c'est rare pour moi de ne pas aimer un livre, mais là ça a été le cas. 

Je n'ai pas apprécié cette lecture. En principe, j'aime les histoires d'horreur, gore, d'épouvante mais là ça n'a pas fonctionné avec moi. Déjà, en règle générale, j'ai du mal avec les remakes, je n'aime pas cela. Donc ça partait mal même si j'espérais avoir une bonne surprise. 


La nouvelle est plutôt gore mais pas plus que cela, c'est rapide et efficace, mais je préfère toujours quand c'est plus développé et plus détaillé surtout dans ce genre d'histoires.

Le remake en lui même est original et se déroule dans un vaisseau spatial, ça aurait pu être intéressant si davantage exploité mais il est vrai que dans un court lettrage c'est difficile. Pour que ça me plaise, il aurait sans doute fallu davantage de pages pour rentrer dans l'histoire. Là je n'y suis pas entrée du tout, je suis restée à la porte, à regarder les choses se dérouler devant moi sans rien comprendre et sans chercher à en savoir plus malheureusement.
Pourtant la plume est agréable à lire, le rythme est soutenu, le ton et l'ambiance sont lancés dès le départ, pas le temps de s'ennuyer et pourtant...

Il faut aussi avouer que l'histoire se déroule donc dans un univers orienté science-fiction, genre littéraire que je n'apprécie pas particulièrement donc encore une fois pas de surprise pour moi.

Les points positifs de ce texte sont donc la plume, le rythme mais aussi les idées qu'à l'auteure. J'ai aimé les lettres du "boucher", et finalement ses "raisons". 

En ce qui concerne les personnages, ils sont tous vraisemblables et intéressants, il y aurait de quoi creuser pour en faire un roman mais je n'ai pas du tout été emballé par le personnage de la reine. 

Je reste un peu sur ma faim quant à cette intrigue, mais j'aimerais vraiment redécouvrir la plume de l'auteur dans une œuvre plus complète car on y sent le potentiel.

Je le conseille tout de même aux fans de gore et de science fiction pour que vous vous fassiez votre propre avis sur cette nouvelle !

N.B : Merci à la maison d'édition House made of dawn pour l'envoi de cette nouvelle.


9 commentaires:

  1. Perso je crois que je le lirais pas non plus les histoires de sciences fictions et de vaisseau spacial c'est vraiment pas pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben c'est pas trop gênant en soi dans cette histoire mais voilà quoi...

      Supprimer
  2. Ah, justement l'idée me plaisait bien, pourtant pas fan de SF... Tant pis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après je sais qu'il a plu à d'autres, faut tenter ;)

      Supprimer
  3. Je pense qu'il pourrait te plaire en effet ;)

    RépondreSupprimer
  4. Dommage. En revanche, je découvre ce format de "court lettrage". J'avoue que l'idée me tente bien. Je vais peut-être me pencher sur le sujet un jour... car c'est un peu ce que j'ai fait pour le dérivé de "Résilience".

    Pourquoi ne pas un jour tenter d'écrire ce genre de texte... l'idée suit son bout de chemin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'aime beaucoup ce principe de court-lettrage, j'ai découvert cela avec Norman Jangot dont j'adore les œuvres ! J'en ai chroniqué deux ;)

      AH oui, faut que j'achète d'ailleurs le dérivé ;) mais j'ai toujours pas reçu mon bon amazon... , si vous vous lancez dites-moi que je lise !

      Supprimer
    2. Inutile de l'acheter ! Vous savez bien qu'il est offert à tous les lecteurs et lectrices qui possèdent déjà la version papier ! Je pensais vous l'avoir envoyé par mail... Vérifier votre boîte mail :D

      Pour les courts-lettrages, je me tâte, je me tâte... C'est un exercice périlleux. Il faut réussir à faire accrocher le lecteur sur une soixantaine de pages, y faire tenir toute une histoire qui ne soit pas simpliste, sans être trop complexe, jouer sur le rythme... Ce n'est pas évident du tout.

      Supprimer

Back to Top