Les dernières chroniques





6 mai 2015

Les morsures de l'ombre - Karine Giebel


Résumé sur le livre Les morsures de l'ombre de Karine Giebel :





          
            Titre : Les morsures de l'ombre
            Auteur : Karine Giebel
            Éditeur : Pocket
            Année de parution : 2009
            Nombre de pages : 320
            Prix : 6,80
           





Elle est belle, attirante, disponible. Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. À présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince...

Mon avis sur le roman Les morsures de l'ombre de Karine Giebel :

Je suis encore tout époustouflée par cette lecture ! Je l'ai acheté par hasard ce livre. Je savais que je voulais relire des romans de Karine Giebel mais un jour, je cherchais un livre à acheter, un livre qui me plairait à coup sûr et donc quand je l'ai vu, j'ai su que j'allais adorer... Surtout en découvrant, le résumé sur la quatrième de couverture.

Je l'ai donc lu en une après-midi, je l'ai dévoré d'une traite, n'entendant même pas les enfants jouer autour de moi (chose miraculeuse vu le bruit qu'ils font !).


Bref, ce roman a frisé le coup de cœur, vraiment, il c'en est fallu de peu...
L'écriture de l'auteure est toujours aussi agréable à lire, j'adore son style, elle manie l'art de nous emmener où elle veut simplement avec le pouvoir de sa plume. Le lecteur plonge à chaque fois tête baissée dans les méandres de son intrigue sans se douter de ce qu'elle nous concocte.
Ces intrigues sont toujours assez dures mais ne tombent jamais dans le glauque ou le "trop" sombre, je ne sais par quelle magie. Elle s'en tient à une froideur qui fait son effet et nous glace le sang. Nous allons de surprise en surprise au fil de l'histoire et j'adore ça !

Un petit truc qui m'embête, par contre, c'est qu'ayant déjà lu un autre livre d'elle, Le purgatoire des innocents, chronique que vous trouverez ici,  j'ai l'impression d'avoir compris comment l'auteure fonctionne et quels schémas elle utilise pour mener ses intrigues, donc je me doutais parfois comment elle allait manier les choses sans savoir par contre de quoi il retournait... Je ne sais pas si je suis claire là, mais en résumé je savais que j'allais être surprise pour telle ou telle chose mais pas pourquoi ni comment...

J'espère juste que tous ses livres ne se présentent pas exactement ainsi, car je compte continuer de découvrir cette auteure dont je commence à être une véritable fan.
Elle réalise exactement ce que j'attends d'un livre, elle me fait me poser des questions, j'adhère complètement à sa manière d'entremêler les histoires qui, de prime abord, n'ont rien à voir les unes aux autres, elle a un talent incroyable, je trouve.
L'histoire nous tient en haleine jusqu'à la toute fin, chose fort appréciable.
Elle arrive à nous faire aimer ou du moins à nous pousser à comprendre des personnages qui devraient nous être antipathiques.

Un petit détail insignifiant, mais qui m'a plu, est que dans ce livre, on retrouve le titre de ce roman et de celui que j'ai lu précédemment...

La fin de ce roman a failli me faire pleurer, c'est étrange, car ce n'est pas un roman triste à proprement parler. Certes il est difficile, l'histoire dramatique, mais je ne sais pas, j'espérais tellement la fin que je m'étais imaginée, qu'en découvrant la vraie finalité de l'histoire, j'ai été bouleversée.

Pour finir, je vous le recommande si vous êtes friands de thrillers ou assimilés. Personnellement, j'ai qu'une hâte c'est de découvrir un de ses autres romans !

12 commentaires:

  1. Hum, plutôt psychologique comme thriller ou pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a qui disent que oui mais moi je trouve pas ! Certes, ça fait entrer dans la psychologie des personnages etc mais l'auteur ne joue pas avec la psychologie du lecteur. En comparaison, Puzzle de Thilliez est un vrai thriller psychologique pour moi mais celui-là non ;-)

      Supprimer
  2. Je pense que je le tenterais celui là :) Il faut absolument que je découvre Giebel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tente-le !! Moi je viens de le prêter à ma mère tellement il est bien ;-)

      Supprimer
  3. bonjour,

    Ah si aimes Karine Giebel effectivement, il faut tout lire. Mais c'est vrai qu'il y a un espèce de schéma qu'on retrouve souvent dans ses livres mais les histoires sont tellement au top et les personnages intéressant que ce n'est pas si important. Mais si je devais t'en conseiller deux, ce serait juste une ombre et meurtres pour rédemption...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,

      Oui voilà c'est exactement ce que je ressens avec ses livres ! Merci, dès que possible je les achète ceux-là ^^

      Supprimer
  4. J'adore cette auteure mais je n'ai pas lu celui-ci ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Salut, je réagis ici à la critique que tu as posté sur Babelio.
    Je ne pense pas que Karine Giebel répète tout le temps le même schéma, certaines de ses oeuvres m'ont quand même beaucoup surprises (même si je n'ai pas encore tout lu, loin de là !). C'est sûr que si tu as lu celui-ci après le Purgatoire des innocents, il y a beaucoup de ressemblances puisque ce sont tous les deux des "quasi" huis-clos. Je te recommande vraiment "Juste une ombre" qui ne ressemble pas du tout aux deux livres que tu cites dans ton article, celui là risque fort de te surprendre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire intéressant et qui me fait plaisir. En effet, d'ici quelques jours je vais recevoir Juste une ombre et j'ai autant plus hâte de le découvrir maintenant ! Je viendrai également donner mon avis et espère alors être agréablement surprise...

      Supprimer
  6. très bien écrit, fin noire à souhait, j'adore!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis fan de cette auteure !! :D

      Supprimer

Back to Top