Les dernières chroniques





30 oct. 2014

Moi, femme battue - Isabelle Fromont


Résumé du livre Moi, femme battue d'Isabelle Fromont :







                 Titre : Moi, femme battue
                 Auteur : Isabelle Fromont
                 Éditeur : Éditions Alphée
                 Année de parution : 2010
                 Nombre de pages : 190.








Pendant sept longues années, Isabelle Fromont a été victime de violences conjugales. Son mari va la tyranniser, et tout faire pour la détruire : coups, viols, l'éloigner de sa famille... Il ne laissera rien au hasard pour atteindre son but.


Mon avis sur le roman Moi, femme battue d'Isabelle Fromont :

Ce fut une lecture très compliquée pour moi, en effet, c'est une histoire très poignante. Le fait qu'elle soit réelle m'a vraiment destabilisée. Tout le long du roman, j'ai eu peur comme elle des réactions de son mari, je sentais mon angoisse monter à chaque page que je tournais. On voit très bien qu'elle a souffert le martyr, on sent qu'elle a mal et qu'elle en souffre encore quelque part, on imagine que trop bien tout ce qu'elle a pu traverser.

Ce livre a crée en moi un sentiment d'oppression, j'étais vraiment mal en lisant ce livre. Je dois vous avouer que ce n'est vraiment pas le genre de livre que je relirais car pour moi ça s'apparente à du voyeurisme. Voyeurisme sur sa souffrance, une souffrance réelle, si on n'est pas soi-même concernée par la situation. Et non, ce n'est pas une histoire fictive inventée de toutes pièces, il s'agit d'un témoignage qui nous touche en plein cœur et qui dénonce un phénomène encore bien trop présent de nos jours...

Pour moi, c'est un livre à lire par toutes femmes battues, absolument. On comprend aussi comment procède un homme violent voire manipulateur, il commence par être gentil, à se rendre indispensable, puis rabaisse l'autre, l'éloigne de ses proches, et l'enfer frappe à la porte...

Il est aussi parfait pour faire prendre conscience à tout le monde qu'il faut garder un œil ouvert sur chaque famille, car on ne sait pas ce qui se cache derrière la porte fermée... Si un jour vous avez un doute, soyez présent pour la personne en détresse, ne la brusquez pas, soutenez-la et aidez-la quand elle en aura besoin...

Mais surtout n'oubliez pas, qu'il n'y a pas que les femmes qui sont battues comme elle le dit si bien, des hommes le sont aussi, des enfants ... Tout le monde peut un jour être exposé à la violence, et si tel est le cas, il ne faut pas l'ignorer. Il faut agir. Il faut que les choses changent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Back to Top