Les dernières chroniques





26 oct. 2014

La garçonnière - Hélène Grémillon




Résumé du livre La garçonnière de Hélène Grémillon :


 




             Titre : La Garçonnière
             Auteur : Hélène Grémillon
             Éditions : Flammarion
             Année de parution : 2013
             Nombre de pages : 354.

 Inspirée d'une histoire vraie, ce roman relate la disparition d'une jeune femme, son mari devient le suspect principal. Mais il ne compte pas se laisser faire, ce psychologue de renom va trouver en une patiente une véritable alliée. Ensemble, ils vont essayer de comprendre le fin mot de l'histoire...


Mon avis sur le roman La garçonnière de Hélène Grémillon :

Dès le début du roman, on est plongé dans l'histoire qui démarre très fort, on assiste à un véritable coup de foudre de la part de Vittorio pour Lisandra. Les sentiments intenses qu'il ressent touchent tout un chacun, on espère que tout finisse bien. Mais nous savons que ce ne sera pas le cas.
On entre au cœur de deux histoires douloureuses entremêlées : celle de la mort de Lisandra, et celle de Eva-Maria, l'alliée de Vittorio...
Une chose qui m'a beaucoup plus dans ce roman c'est que la psychologie humaine est très présente forcément avec un psychologue..
" - Est ce que vous vous occupez de votre fils ?
  - Mais bien sûr que je m'occupe de mon frère
  - Votre frère ? "
Voici par exemple un lapsus très révélateur...

Les sentiments aussi sont très bien développés comme le sentiment de jalousie, le monologue à ce sujet reflète exactement ce que ressent une personne jalouse, la justesse des mots choisis m'a clouée. Très bien mené.
Comme cette citation que j'ai trouvé très réelle :
" Le café n'empêche que les gens heureux de dormir, les autres, ce n'est pas le café qui les empêche de dormir. "
Certains témoignages sont aussi très difficiles à lire, j'ai littéralement eu le couple soufflé pendant toute la lecture de ces deux passages auxquels je pense particulièrement.

Dans ce livre, la justice n’en porte plus que le nom, toutes les certitudes tombent une à une, d’ailleurs ne vous y trompez-pas, la garçonnière est tout sauf ce que vous pensez.
Spoiler:
{Avec ce livre, on prend conscience qu'il faut toujours bien expliquer chaque mot à son enfant, si seulement Lisandra avait su que la garçonnière avait une autre signification... On comprend aussi enfin sa jalousie maladive, le fait de ne pas être sa préférée. La fin m'a paru tellement injuste, tout ce qu'elle a subi au final pour rien, pour que le vrai coupable échappe encore une fois à toute peine. Et puis ce pauvre Estéban, il a fallu qu'il sauve sa mère pour qu'enfin elle se le réapproprie... Livre très triste.}
Ce livre est tout simplement passionnant, on ne peut s'arrêter de lire, encore une fois j'ai lu au détriment de mon sommeil, mais je ne le regrette pas, j'ai beaucoup aimé ce livre.


6 commentaires:

  1. Ce roman avait été présenté lors d'un petit déj littéraire à l'Armitière l'an passé, en tant que coup de cœur de l'une des libraires. Si je dois admettre que le titre et la couverture ne me donnait pas spécialement envie de le lire, ta chronique m'ouvre une toute autre vision et donne envie. Alors, pourquoi pas ? :)

    RépondreSupprimer
  2. Laisse-toi tenter, vraiment ;-) Comme toi ce n'est pas un livre qui m'aurait tenté au premier abord, mais c'est ce qui en fait une lecture encore plus belle !

    RépondreSupprimer
  3. J'avais beaucoup aimé Le confident donc j'ai bien entendu très envie de le lire, l'auteur me l'avait d'ailleurs dédicacé et l'entendre en parler était passionnant, je pense que c'est un livre génial !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la chance pour la dédicace :D, ça devait être passionnant j'imagine bien :)

      Supprimer
  4. ce livre m'a été offert par un collègue pour Noël 2013, et je ne l'ai pas encore sorti de ma PAL, mais du coup, ton avis me donne envie de l'en sortir :) merci les propositions d'articles en bas de pages :)
    comme toi, je ne me serais pas tournée spontanément vers ce livre, déjà parce que la cover ne m'attire pas, mais finalement, ... :)
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà la couverture n'est pas très attrayante, mais dès le début on plonge dans l'histoire et on ne lâche plus !

      Supprimer

Back to Top